Chercheurs et étudiants affiliés

Équipe

Personnel, chercheurs et étudiants affiliés

Personnel

Stéphanie Maltais

Stéphanie Maltais est l’agente de planification et de recherche de la Chaire. Elle complète actuellement son doctorat en développement international à l’Université d’Ottawa et est spécialiste de la gestion des crises dans le domaine de la santé. Elle possède aussi une maîtrise en sciences de l’administration de l’Université Laval. Stéphanie a acquis une expérience variée en recherche et en enseignement, ainsi qu’en développement international et en gestion de projets.

Chercheurs affiliés

Jill Anne Chouinard, Ph.D.

Jill Anne Chouinard, Ph.D., est professeure adjointe au Département des méthodes de recherche en éducation de la University of North Carolina at Greensboro. Ses intérêts de recherche portent sur les approches évaluatives axées sur la culture, la recherche et l’évaluation participatives, ainsi que les politiques publiques et l’évaluation. Elle a réalisé des évaluations dans les secteurs communautaires, de l’éducation, de la santé et de l’apprentissage organisationnel. Elle a complété plusieurs évaluations dans des communautés des Premières Nations et des communautés Inuit, ainsi que dans d’autres contextes culturels et sociaux. Elle présente l’évaluation comme un agent de changement communautaire, d’apprentissage et de justice sociale.

Leslie Fierro, Ph.D.

Leslie Fierro, Ph.D., est professeure clinique adjointe à l’Université Claremont (CGU) en Californie. Ses travaux de recherche visent à contribuer au renforcement des capacités en évaluation au niveau national, et pour ce faire, elle a mis sur pied un laboratoire de renforcement des capacités nationales. Madame Fierro mène aussi des évaluations en tant qu’experte-conseil, surtout dans le domaine de la santé publique. Avant de se joindre à l’Université Claremont, elle travaillait comme spécialiste de l’évaluation à Deloitte Consulting ainsi qu’au Centers for Disease Control and Prevention. Madame Fierro est la co-rédatrice en chef de la revue New Directions for Evaluation ainsi que la co-présidente d’un regroupement portant sur la recherche en évaluation de l’association américaine d’évaluation. Elle fait aussi partie du conseil d’administration et enseigne au The Evaluator’s Institute.

Benoît Gauthier

Benoît Gauthier est un Évaluateur qualifié. Son implication actuelle passe principalement par l’enseignement supérieur en évaluation, la recherche en évaluation, la pratique de l’évaluation et le soutien indéfectible des organisations de la société civile (OSC) structurant le monde de l’évaluation. Benoît est évaluateur depuis 1984 – d’abord en tant que fonctionnaire fédéral, puis en tant que consultant. Il a effectué plus de 500 mandats de recherche et d’intervention, dont plus de 100 évaluations. Il enseigne l’évaluation de programme à l’École nationale d’administration publique (ENAP), où il est professeur associé, et à l’Université Carleton. Au fil des ans, il a également enseigné à l’Université d’Ottawa et à l’Université du Québec en Outaouais. Il est Honorary Fellow du Northern Institute de Charles Darwin University. Il a dispensé des formations aux États-Unis, en Australie, au Sénégal, au Maroc, en Ouganda, au Kirghizistan et en Afrique du Sud. Benoît a complété plusieurs projets de recherche sur les pratiques d’évaluation au Canada. Certains ont conduit à des publications dans des revues à comité de lecture. Il est le co-directeur du manuel intitulé Recherche sociale : de la problématique à la collecte des données, qui a déjà fait l’objet de six éditions françaises et d’une édition portugaise. En ce moment, il s’intéresse vivement à la dynamique de l’utilisation de l’évaluation. Benoît s’investit personnellement dans la Société canadienne d’évaluation, le Réseau francophone de l’évaluation, l’Organisation internationale de coopération en évaluation et EvalPartners depuis le début du siècle. Il a assumé les rôles de trésorier, de vice-président et de président dans ces OSC. Benoît est titulaire de maîtrises en science politique et en administration publique de l’Université Laval et de l’ENAP. Il a terminé les cours et les examens de synthèse en vue de l’obtention d’un doctorat en sciences politiques de l’Université Carleton. Au fil des ans, il a acquis les certifications d’Évaluateur qualifié, de Professionnel de la recherche en marketing certifié et de Consultant en management certifié.

Rebecca Gokiert, Ph.D.

Rebecca Gokiert, Ph.D. a obtenu son doctorat en mesure, évaluation et cognition du Centre for Research in Applied Measurement and Evaluation (CRAME) à l’Université de l’Alberta. Elle détient le titre de Psychologue Qualifiée de la Province de l’Alberta, et fournit des conseils et des évaluations individuelles aux conseils scolaires de l’Alberta. Depuis 2006, Madame Gokiert mène des travaux d’évaluation en éducation de la petite enfance au Community-University Partnership for the Study of Children, Youth and Families de l’Université de l’Alberta. Ses activités principales consistent à appuyer les chercheurs et étudiants qui réalisent des projets de recherche au sein de la communauté, consulter les communautés et diffuser des connaissances issues de la recherche sur la petite enfance. Ses travaux de recherche et son enseignement portent actuellement sur la participation communautaire, ainsi que sur le développement et le maintien de partenariats; elle travaille surtout auprès des parties prenantes du milieu de l’éducation à la petite enfance, ainsi que les communautés immigrantes, réfugiées et des Premières Nations.

David Talbot

David Talbot détient un doctorat en sciences de l’administration de l’Université Laval. Ses travaux de recherche portent notamment sur l’intégration du développement durable dans les administrations publiques et sur l’évaluation des politiques climatiques et environnementales. Ils évaluent notamment les impacts des politiques et des programmes sur la performance des organisations publiques et privées. Au cours des dernières années, il a également réalisé plusieurs projets de recherche avec des partenaires institutionnelles afin de contribuer aux réflexions dans les administrations publiques. Avant de joindre l’ENAP, il a également travaillé à titre de conseiller en évaluation d’impacts et en évaluation de programme au sein du gouvernement du Québec.

Étudiants affiliés

David Buetti

David Buetti, MSS est candidat au doctorat en santé des populations à l’École interdisciplinaire des sciences de la santé de l’Université d’Ottawa. Il est sous la supervision du Prof. Sébastien Savard de l’Université d’Ottawa et du Prof. Isabelle Bourgeois de l’École nationale d’administration publique. Ses travaux s’intéressent aux stratégies et aux pratiques pour renforcer les capacités en évaluation des organismes oeuvrant dans le domaine de la santé et des services sociaux. Les travaux de David Buetti sont financés par les Fonds de recherche en santé du Québec.

Jessica Deschênes Cervantes

Jessica Deschênes Cervantes est titulaire d’un baccalauréat en Sciences de la consommation à l’Université Laval et est présentement candidate à la M. SC en administration publique mineure en évaluation de programmes à l’École nationale d’administration publique (ENAP). Ses principaux intérêts de recherches abordent l’évaluation des pratiques organisationnelles, l’évaluation des propriétés psychométriques d’un outil d’évaluation et l’évaluation des services de santé en contexte minoritaire. Elle a des compétences et de l’expérience en conception d’instruments de mesure et d’indicateurs (satisfaction de la clientèle), en élaboration de programmes ou d’interventions, en élaboration d’un cadre d’évaluation et détient une maîtrise des outils en gestion de la qualité (Équipe Kaizen, Cartographie des processus, 5S, etc.) Jessica s’implique notamment dans plusieurs causes sociales auprès de divers organismes.

Léandre Leblanc

Léandre Leblanc est titulaire d’un baccalauréat en science économique de l’Université d’Ottawa, Léandre Leblanc est étudiant à la maîtrise en évaluation de programmes à l’ENAP. Ses recherches portent principalement sur le concept d’efficience et sur les exercices de révision des dépenses publiques.

Jean-François Lévesque

Jean-François Lévesque est présentement étudiant-chercheur au doctorat en administration publique à l’ENAP. Il se spécialise dans les approches évaluatives et plus particulièrement celle de l’évaluation évolutive (developmental evaluation), ainsi qu’au sujet du concept de « Living lab » en contexte d’innovation sociale. Il est également détenteur d’une maîtrise en gestion urbaine de l’ENAP et d’un baccalauréat en sciences politiques de l’Université Laval. Il collabore présentement au Centre collégial de transfert technologique en pratiques sociales novatrices (CCTT-PSN), nommé le Living lab en innovation ouverte (LLio) du Cégep de Rivière-du-Loup. Il a également œuvré comme professionnel en consultation (Municipalis conseils), comme agent de développement dans les communautés, puis dans diverses organisations politiques. Aussi, il s’est impliqué dans diverses organisations économiques et communautaires à titre de bénévole, d’administrateur ou de présidence.

Jane Whynot

Jane Whynot est consultante en évaluation et mesure du rendement auprès d’organismes gouvernementaux et communautaires depuis près de deux décennies. Elle est la présidente sortante de la Section de la capitale nationale de la Société canadienne d’évaluation (SCÉ-SCN), enseigne au sein du programme d’études supérieures en évaluation de l’Université Carleton, et est responsable des comptes-rendus de livres pour la Revue canadienne d’évaluation de programme. Elle complète actuellement ses études doctorales à l’Université d’Ottawa. Madame Whynot détient une maîtrise en mesure et évaluation ainsi que des baccalauréats en psychologie et sociologie. Ses travaux de recherche portent sur l’intégration de l’analyse basée sur le genre à la démarche évaluative au sein du gouvernement fédéral et reflètent son intérêt pour la représentation de la diversité en mesure du rendement. Madame Whynot agit régulièrement à titre d’évaluatrice pour la Revue canadienne d’évaluation de programme, le American Journal of Evaluation, et Evaluation and Program Planning, et s’intéresse particulièrement aux articles portant sur le mentorat, le renforcement des capacités, et les approches évaluatives axées sur la théorie.